17 octobre 2006

Actualité : l'apprentissage de la lecture

Bonjour,
Aujourd'hui nous allons nous pencher sur l'apprentissage de la lecture. C'est un problème au coeur de l'actualité, soulevé par le ministre De Robien. En effet, le ministre opte pour un retour à l'ancienne méthode, la méthode syllabique. Selon lui, les nouvelles méthodes, à savoir les méthodes globales et semi-globales, sont responsables du pourcentage grandissant des jeunes ne sachant pas lire en sixième. Il prône donc le retour aux sources. Sa position n'est pas acceptée par l'ensemble des enseignants. Les professeurs des écoles parlent alors de censure pédagogique, d'entrave à la libetré pédagogique. Pourtant le ministre est catégorique, la seule méthode valable est la méthode syllabique et tout le monde devra s'y plier sous peine de sanction (ce qui a déjà été le cas !).
images4

Je mets à votre disposition 5 articles de presse portant sur le sujet. Je vous invite à les lire attentivement :
http://www.emploi-stage-environnement.com/20061022_robien_seul_methode_syllabique_b_a_ba.php
www.liberation.fr/vous/education/210660.FR.php
www.liberation.fr/vous/education/210657.FR.php
www.liberation.fr/vous/education/208182.FR.php

www.lutte-ouvriere-journal.org/article.php?LO=1993&ARTICLE=12

Bonne lecture !!!

Provenance de l'image : www.momes.net/BD/titeuf.html.

Posté par MMaster à 10:45 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Actualité : l'apprentissage de la lecture

    Témoignage

    Bonjour, je suis maman de trois enfants. Je voulais vous faire partager mon témoignage sur l'apprentissage de la lecture au primaire. Mon ainée a appris à lire avec la méthode semi-globale et aujourd'hui entre en sixième avec un niveau en orthographe que j'estime insuffisant. Ma benjamine est actuellement au CP et apprend à lire avec cette même méthode. Ayant peu de mémoire, cette méthode ne lui convient pas du tout. Elle obtient de mauvais résultats aux dictées et a perdu toute motivation. Nous travaillons desormais toutes les deux sur une méthode syllabique (j'apprends à lire avec Sam et Julie) en complément du travail fait en classe. Depuis elle n'obtient que des TB à ses dictées à sa grande satisfation et à celle de ses parents. Ses résultats l'encouragent à poursuivre le travail suplémentaire fait à la maison. Pourquoi certains professeurs des écoles persistent-ils à utiliser cette méthode. Merci M. De Robien. Les professeurs de l'école de mes filles devraient mieux vous écouter.

    Posté par marie, 23 octobre 2006 à 15:13 | | Répondre
Nouveau commentaire